Vacances d’été annulées : le litige-inévitable ? Voici nos découvertes peu réjouissantes !

Les vacances d’été sont l’occasion d’évacuer le stress et de profiter pleinement de vos congés. Avec le coronavirus, la situation n’est pas aussi simple.

Vacances
Source : capture Pixabay

Deux cas de figure sont envisagés, vous pouvez renoncer à vos d’été à cause d’une hausse des contaminations. La situation est alors problématique et vous ne souhaitez pas prendre un risque.

Vous préférez alors profiter au maximum de votre logement qu’il sera possible d’aménager selon vos goûts. Toutefois, le second cas est moins réjouissant, car les vacances peuvent être annulées à cause du ou du .

La situation est alors problématique et l’issue dépend essentiellement des conditions. Si vous n’avez pas été vigilant lors du paiement de l’acompte, vous pourriez découvrir que l’annulation n’entraîne pas un remboursement.

Le professionnel décide s’il verse un remboursement

Les cas litigieux seront forcément nombreux pendant les vacances d’été, car les professionnels du tourisme ne souhaitent pas perdre de l’argent alors que la situation est déjà difficile. De ce fait, le 25 mars dernier, une ordonnance a été publiée et le contenu n’est pas forcément réjouissant. Nous apprenons que les professionnels peuvent être les décisionnaires concernant les remboursements. De ce fait, si les vacances d’été sont annulées, vous n’aurez pas forcément votre argent. Ce sont des congés qui peuvent être perdus et l’avoir n’est pas forcément au rendez-vous.

  • Avant de réserver un séjour, prenez en compte la situation notamment pour savoir si une hausse des contaminations a été identifiée.
  • Regardez attentivement les petites lignes, car il y a souvent des détails très désagréables que vous ne prenez pas en compte.
  • Pour les contrats qui n’entraînent pas un remboursement, il est peut-être judicieux de passer votre chemin et d’envisager des réservations un peu plus souples.
  • Si vous avez été la cible du coronavirus, vous devez vous présenter chez le médecin traitant pour avoir une prescription.

Avec cette ordonnance, vous attestez que votre santé n’est pas compatible avec ces vacances d’été. De ce fait, vous êtes confiné par exemple et vous souhaitez annuler votre séjour. Généralement, le remboursement peut être possible, mais il faut regarder tous les termes du contrat avant de donner votre accord. Le gouvernement a également demandé la mise en place d’un avoir. Ce dernier est valable plus d’un an et il vous permettra par exemple de profiter de vos vacances d’été l’année prochaine.

Renseignez-vous pour des voyages à l’étranger

Avant de savoir si vous pouvez profiter d’un remboursement, vous devez surtout regarder avec attention les frontières. Certaines sont fermées aux touristes français, vous ne pouvez donc pas réserver un séjour notamment au Brésil ou encore en Russie, voire aux États-Unis. Si vous choisissez de partir en dehors de l’Europe, pensez à prendre une assurance concernant votre séjour, cela vous permettra de bénéficier plus aisément d’un remboursement, mais vous n’êtes pas à l’abri d’une mauvaise surprise malheureusement.

Faut-il renoncer à ces vacances d’été ? Edouard Philippe lorsqu’il était encore Premier ministre avait spécifié qu’il n’était pas judicieux de quitter en juillet et août la France, voire l’Europe. Il serait peut-être judicieux de suivre ce conseil. Pour les départs en France, optez pour des zones où il n’y a pas de contaminations.

Certains vacanciers ont opté pour la nature, la campagne et même la montagne avec un camping-car afin d’être éloignés le plus possible des autres. Même pendant les congés, n’oubliez pas les gestes barrières et le port du masque. Ce dernier est obligatoire dans les lieux clos en France depuis le 20 juillet.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.