TPMP : un violent clash en live entre Yann Moix et Philippe Lellouche au sujet des librairies !

TPMP a de nouveau été le théâtre d’un violent clash entre Yann Moix et Philippe Lellouche. La raison ? Le confinement et les commerces « essentiels »…

Yann-Moix

Bon nombre de citoyens français et de personnalités publiques se sont insurgés face à la décision de l’État de fermer les librairies. Certains écrivains, dont Yann Moix, sont montés au créneau et ont décidé de se faire porte-parole de la situation. Et ses prises de position n’ont pas été super bien reçues par toutes les personnes présentes sur le plateau de TPMP.

Un 2e confinement qui a du mal à passer

Personne ne comprend rien à ce confinement soi-disant total. Seuls les écoles, les grandes surfaces et « les lieux de travail » sont encore ouverts, car jugés comme essentiels.

En revanche, les théâtres, les salles de spectacles, les bars, les petits commerces de proximité et les restaurants sont totalement fermés. Une décision qui ne fait qu’amplifier le désarroi économique dans lequel sont plongés ses petits propriétaires.

Mais s’il y a bien un endroit que personne ne jugeait « non essentiel » ce sont les librairies, et les libraires sont rapidement montés au créneau contre les supermarchés qui eux, avaient encore la possibilité de vendre des livres.

Par acte de « solidarité » mal pensé, le a souhaité mettre tout le monde au même niveau et a ordonné que les rayons livres des grandes surfaces soient fermés.

Les livres et la culture jugés comme non essentiels, voilà une annonce qui fait débat.

Roselyn Bachelot, l’actuelle de la Culture a appelé au boycott pur et simple des plateformes de vente en ligne et des géants comme qui ne cesse de s’enrichir au profit des petits commerçants de quartier. De son côté, Yann Moix a préféré appeler à la désobéissance civile.

« J’appelle les libraires à désobéir » »

« Au lieu de les rouvrir, on va cloisonner et mettre des barrières à tout (…) Je n’ai jamais vu depuis que je suis né, une interdiction physique de pouvoir accéder à un livre ou à un disque, c’est la première fois que ça arrive ! », avait annoncé Yann Moix dans le micro de Pascal Praud dans L’Heure des pros diffusée sur CNEWS.

Ce 4 novembre dernier, alors qu’il était sur le plateau de TPMP comme à son habitude, Yann Moix a souhaité de nouveau revenir sur le fait que « les libraires sont des gens extrêmement courageux et que symboliquement, savoir que les libraires assurent une sorte de permanence contre le virus, ça voulait dire que le pays tenait quand même debout« .

L’écrivain a fini par conclure : « J’appelais les libraires à désobéir. Je trouve que c’est pas essentiel un livre, c’est vital« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Bonjour, . Vous êtes déjà plus de 180 000 à avoir signé la pétition adressée au Président de la République pour demander l’ouverture des librairies. . En seulement quelques jours, nos revendications ont trouvé de nombreux échos et c’est en grande partie grâce à vous. . Mais notre action commune ne doit pas s’arrêter là et plus que jamais, nous comptons sur vous pour continuer à partager et diffuser la pétition grâce au lien : change.org/ouvrezleslibrairies . Vous pouvez également reprendre ce visuel (réalisé par Mathieu Persan) sur vos réseaux sociaux pour afficher votre soutien aux libraires : https://we.tl/t-nnYCh0JQWd . Avec toute notre reconnaissance, . Très sincèrement, . François Busnel // La Grande Librairie . #ouvrezleslibrairies #jesoutiensmalibrairie #librairiesouvertes @francoisbusnel @joannsfar @daniel_picouly @alexandrejardinecrivain @tatianaderosnay @sandrinekiberlain @alexbeaupainofficiel @bosc_adrien @philippelabro36 @jeannecherhal @courauclotilde @bernardlehut @philippe__rey @editions_philippe_rey @mathieupersan @inesdelamottestpierre @dargaud @dominique_farrugia @francoisenyssen @philippebessonauteur @lagrandesophieofficiel @editions_gallmeister @dupuis_bd @ecoledesloisirs @editionsalbinmichel @hachetteromans @actessud @lamartiniere.litterature @editionsduseuil

Une publication partagée par La Grande Librairie (@lagrandelibrairie) le

« Ce qui est vital en ce moment c’est de protéger les gens… »

Même si une bonne partie des internautes s’était rangée du côté de Yann Moix, Philippe Lellouche, également invité sur le plateau de TPMP ce soir, était loin d’être du même avis.

L’acteur et réalisateur a avoué comprendre que Yann Moix “ prêche encore pour sa paroisse”, car “c’est ce qui le fait bouffer« , cependant, son avis sur la question de la culture et du livre était complètement à l’opposé de celle de son compagnon de table.

« À ma connaissance, Yann n’est pas épidémiologiste, ni médecin, il n’est pas non plus au gouvernement, il me semble pas essentiel, je pourrais dire la même chose sur le théâtre, j’ai envie de jouer au théâtre, la culture c’est vital. Non, la culture ce n’est pas vital, ce qui est vital en ce moment c’est de protéger les gens qui sont sensibles et dont on fait peut-être partie. C’est de protéger nos aïeux, nos enfants, c’est de protéger la France entière, être solidaire, parce que pour une fois moi j’en appelle à la vraie solidarité, celle qu’on nous réclame en permanence, la bonne charité chrétienne. Pour Noël ça serait bien qu’on ne soit pas dans le consumérisme, et surtout pas pour sa propre paroisse, c’est très important qu’en ce moment les gens qui accueillent du public, ferment. Tant pis si on bouffe un peu moins bien, on va bouffer un peu moins bien c’est une certitude, mais la culture va survivre », a déclaré Philippe Lellouche sur le plateau de TPMP.

Deux salles, deux ambiances donc sur le plateau de TPMP… À vous de vous faire votre propre avis !


Arielle Cardin

Arielle Cardin

Passionnée par l'écriture depuis mon plus jeune âge et maman de deux enfants, je partage aujourd'hui mon temps entre la rédaction de news people et ma vie de famille !