Le gouvernement vous offre 100€ supplémentaires : on connait la date de l’allocation de rentrée !

L’allocation de rentrée scolaire créée en 1974 afin d’aider les foyers modestes sera reconduite et majorée suite à la déclaration de politique générale du nouveau premier ministre Jean CASTEX.

En 2020, l’allocation de rentrée scolaire sera donc majorée de 100 euros par enfant en raison de la crise sanitaire. Voici les informations utiles pour tout comprendre de l’ARS version 2020.

C’est un signal fort « post-covid19 » qu’à voulu lancer Jean CASTEX, premier ministre du nouveau le 15 Juillet 2020 en dotant l’ allocation de rentrée scolaire de 2020/2021 de 100 euros supplémentaires.

Par ailleurs, Le ministre Olivier VERAN a confirmé mercredi 29 juillet via le ministère des Solidarités que seraient ainsi visés 3 millions de foyers aux revenus modestes, soit 5 millions d’enfants au bénéfice de cette allocation, majorée à titre exceptionnel, au regard des conséquences sociales » de la crise de la crise sanitaire.

C’est « une mesure de solidarité pour nos enfants, afin qu’ils puissent reprendre l’école avec tout ce qui leur faut dans la trousse et dans le cartable pour bien apprendre », a encore martelé le ministre des Solidarités, Olivier VERAN.

Elle sera versée par anticipation le 4 août dans les départements d’outre-mer de la Réunion et Mayotte, puis le 18 août en métropole et dans les autres DOM (Martinique, Guadeloupe, Guyane).

Les démarches et les montants 2020

Aucune démarche n’est a priori à effectuer par les allocataires si l’enfant est âgé de 6 à 15 ans. L’ARS leur serait versée automatiquement. En revanche, Si l’enfant a entre 16 et 18 ans, il leur faudrait au préalable déclarer que celui-ci est toujours scolarisé ou en apprentissage. La démarche peut se faire en ligne sur le site internet de la caisse d’allocations familiales.

Pour les parents qui ne pas encore allocataires. Il leur faudra télécharger un formulaire à adresser à la CAF. Néanmoins, Il se peut que les versements ne seront pas effectifs sur le compte bancaire immédiatement. Cela dépendra des délais bancaires. En cas de non versement , il sera conseillé aux allocataires éligibles de s’adresser au guichet des la caisse des allocations familiales.

L’allocation de rentrée scolaire (ARS) passerait donc cette année à 469,97 euros pour un enfant âgé de 6 à 10 ans (après 368,84 euros en 2019), à 490,39 euros pour un enfant âgé de 11 à 14 ans (389,19 euros l’an dernier) et à 503,91 euros pour un enfant âgé de 15 à 18 ans (402,67 euros en 2019).
Elle serait versée pour tous les enfants scolarisés né entre le 16 septembre 2002 et le 31 décembre 2014 inclus , ainsi que pour chaque enfant né après cette date et déjà inscrit en CP.

Les conditions d’éligibilité

Toutes les familles ne pourront pas bénéficier pas de l’ARS en 2020. Tout d’abord la caisse d’allocations familiales impose que l’enfant soit scolarisé dans une école privée ou publique. L’allocation de rentrée peut être accordée exceptionnellement lorsque l’enfant suit sa scolarité à distance. Sont exclues du dispositif les familles ayant opté par choix à l’enseignement à domicile.

Plus généralement, L’ARS sera versée aux parents dont les revenus annuels de 2018 étaient inférieurs à 25 093 euros pour un enfant à charge au 31 juillet de cette année, 30 884 euros pour deux enfants à charge ou 36 675 euros pour trois enfants à charge.

Enfin, vous ne pouvez pas percevoir l’allocation de rentrée scolaire si votre enfant est âgé de plus de 18 ans et est toujours scolarisé au lycée, par exemple.

Le premier ministre a défendu son projet en mettant en exergue « La solidarité nationale qui doit continuer à jouer à plein, pour éviter une crise sociale majeure et des drames humains, individuels, désastreux ». Cette décision va donc dans le sens du plan pauvreté proposé par le Gouvernement Philippe.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.