Kendji Girac : malgré son énorme succès, l’artiste habite toujours dans sa caravane !

Kendji Girac semble être une personne qui a la tête sur les épaules malgré son jeune âge. Son succès fulgurant ne l’empêche pas d’apprécier une vie simple…

Le chanteur et guitariste n’a pas oublié d’où il venait, tenant clairement à ses origines gitans, dont il est vraiment fière. D’ailleurs, il a même conservé sa caravane, où il dort toujours.

Kendji Girac, gitan un jour… gitan pour toujours malgré son succès fou ?

Kendji Girac est né gitan, et il le demeure. Pour preuve, le jeune homme de 24 ans a conservé un mode de vie gitan, n’oubliant pas d’où il vient, et surtout pas sa culture.

Comme beaucoup d’autres avant et après lui, Kendji Girac s’est fait connaître à travers un télé crochet musical. Cela se passait en 2014, où Kendji Girac de son vrai nom Kendji Maillé, alors âgé de 18 ans, a remporté haut la main, la compétition de chant .

View this post on Instagram

MI VIDA DISPONIBLE PARTOUT 🥳

A post shared by Kendji Girac (@kendji) on

Depuis ce moment, le succès a été au rendez-vous pour le jeune homme, dont le style a rapidement séduit le public. Son talent s’est manifesté, en 6 ans depuis qu’il a gagné à ce concours, et il a déjà sorti 5 albums ! D’ailleurs parmi ses 5 albums, l’un est un spécial live.

Il faut savoir que les ventes cumulées des sorties de Kendji Girac s’élèvent à plusieurs millions d’exemplaires ! A un si jeune âge, beaucoup auraient pensé que le chanteur vit une vie de luxe scintillante, et habite un palais. Pourtant rien de tel.

Le Gitan catalan a vécu toute sa vie dans une caravane avec ses parents. Aussi, même après avoir acquis une maison en Dordogne qui fait 160 mètres carrés, il y tient à sa caravane, et continue même de l’utiliser. Lors de son passage dans le quotidien, il a confié à l’ Yann Barthès : « J’habite à Périgueux, j’ai ma maison et j’ai aussi ma caravane dans la cour. J’aime bien, quand il pleut, dormir dans la caravane. On entend la petite pluie et ça berce un peu ».

Une vie simple et heureuse

Après avoir percé dans le domaine de la grâce à l’émission The Voice, Kendji Girac aide à son tour, d’autres personnes à réaliser leur rêve, en les coachant dans The Voice Kids 2020.

Le guitariste qui a été repéré bien avant sa participation, sur les réseaux à cause de son style où il mêle harmonieusement des sonorités gitanes, reste très attaché à sa culture, et à ses habitudes gitanes.

Après l’une de ses tournées, alors qu’une équipe de média le suivait après la sortie de son récent Mi Vida, la star a révélé un peu son mode de vie. Kendji Girac a avoué : « Peu de gens imaginent que je vis encore comme ça, c’est mon équilibre (…) Parfois je vis dans ma maison, parfois dans ma caravane, c’est un refuge dans lequel je me sens bien. Eh oui, je vis toujours comme un Gitan ! »

View this post on Instagram

😁😁😁 📸 @thomasbraut

A post shared by Kendji Girac (@kendji) on

Si personne ne sait ce que la vie nous réserve, le chanteur de ‘’Color Gitano’’ ne semble pas avoir l’intention de changer son mode de vie gitan. D’ailleurs il le dit lui-même : « Plus de luxe, ça va changer quoi ? Ça ne me fera pas sourire plus et je souris beaucoup déjà. Je suis bien ici. Il me faut des choses très simples pour être heureux : ma famille, des grands espaces, une maison pour que tout le monde soit bien. Je ne lâcherai pas ce petit coin de paradis même pour un appartement sur les Champs-Elysées à dix millions d’euros. »

Voilà qui est clair ! Personne ne pourra dire que le succès est monté à la tête de Kendji Girac, car il semble avoir les pieds sur terre. Pour le moment, l’artiste continue son petit bonhomme de chemin, et on lui connaît des collaborations avec de nombreux artistes dont Soprano avec lequel il a fait un duo.

Dans son nouvel album ‘’Ma Vida’’ récemment sorti, on retrouve le titre Habibi, qui a été écrit par Slimane. Cet album révèle également d’autres collaborations, dont celles avec Vianney et Maître Gims.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.