Jardinage : voici ces astuces écologiques pour éviter de gaspiller lors de l’entretien de votre jardin !

À la maison, les espaces verts sont de petits coins de paradis où se détendre et respirer un grand bol d’air frais. Quand il est temps de les entretenir, on oublie parfois d’être écologiste. On a en effet tendance à être trop généreux avec l’eau, à laisser trainer les feuilles mortes ou branchages ou à ne pas cueillir à temps nos fruits et légumes. Pour y remédier, nous avons pensé à quelques astuces permettant de réduire votre impact environnemental.

Dites stop au gaspillage d’eau

Pas aussi exigeant que le corps humain, votre jardin ne nécessite pas de l’eau potable sortie du robinet. Vous avez en effet une multitude de solutions vous permettant d’économiser l’eau. Plutôt que d’utiliser le tuyau ou l’arrosage automatique, méthode enregistrant beaucoup de pertes d’eau, optez pour l’arrosage automatique goutte par goutte. Ce système réalisé à l’aide d’une bouteille d’eau permet de procurer à la plante, l’eau dont elle a besoin. Vous avez également la possibilité de récupérer les eaux utilisées au telles que :

  • l’eau de cuisson des légumes,
  • l’eau de cuisson des œufs,
  • l’eau de cuisson des pâtes,
  • l’eau du sèche-linge,
  • l’eau de l’aquarium,
  • l’eau du bain, etc.

Enfin, vous pouvez récupérer l’eau de pluie dans des bacs et les stocker dans un tonneau fermé pour lutter contre les algues et les larves de moustiques. Investissez dans un récupérateur d’eau de pluie hors sol ou enterré afin de stocker des volumes plus importants. Cette option plus naturelle fournira une eau saine à votre jardin.

Dites oui au recyclage des déchets verts

Le recyclage au jardin est une excellente habitude vous permettant d’embellir votre espace vert tout en réutilisant des résidus naturels et en faisant des économies. Lorsque vous jardinez, vous obtiendrez toujours des déchets verts comme les feuilles mortes, les herbes de tonte, les branches et tiges coupées, les fleurs fanées, la mauvaise herbe, etc.

Tous ces produits naturels peuvent servir au paillage utilisé pour limiter les besoins en arrosage de votre sol et le nourrir. Le compostage est également la solution d’apporter un terreau naturel à vos plantes en utilisant vos déchets verts pour régénérer et fertiliser la terre de votre jardin à l’aide de micro-organismes.

Dites oui au terreau organique

Les déchets organiques de la cuisine tels que les coquilles d’œufs pour leur calcium, le marc de café, la peau de banane et bien d’autres pourraient vous être très utiles alors ne vous en débarrassez pas. Les coquilles d’œufs écrasées sous forme de poudre fine forte en carbonate de calcium préviennent la pourriture apicale des tomates et accélèrent la croissance de plusieurs plantes. Les pelures de banane très vitaminées favorisent la pousse. Reconnue pour protéger les rosiers avec sa teneur en potassium, elle repousse différentes maladies. Elles contiennent donc le potassium, le calcium, le magnésium et le soufre nécessaire à votre plante.

De plus, sa décomposition rapide favorise une absorption rapide par la terre et la plante. Le marc de café et les feuilles de thé, riches en azote et en nutriments, boostent la santé de vos plantes. Pensez tout de même à vérifier leur pH et à bien les doser pour une utilisation optimale. Vous savez maintenant comment vous y prendre pour entretenir votre jardin sans aucun gaspillage.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Lifestyle / Jardinage : voici ces astuces écologiques pour éviter de gaspiller lors de l’entretien de votre jardin !