Bruno Dumont tacle violemment les journalistes de France Télévision, il « ne les aime pas » !

On se souvient encore de la scène surréaliste qui s’est produite au dernier Festival de Cannes où son film a été hué par une grande partie de la salle. Autant dire qu’il sait se mettre une partie du public à dos par sa filmographie d’un genre provocateur.

Un film qui fait grincer les dents

A travers son dernier film , Bruno Dumont met en scène la vie d’une journaliste de la télévision. C’est un film très critique à l’endroit des chaînes de télévision qui traitent les informations de façon continue.

Seulement, son angle de vue n’est pas du tout apprécié par les professionnels du métier qui trouve le film trop satirique. Cela a valu au film d’être longuement hué lors de sa présentation au Festival de Cannes. De nombreux journalistes et critiques de films avaient trouvé le film trop réducteur sur la corporation.

C’est une comédie dramatique dont l’actrice principale, Léa Seydoux incarne une journaliste qui n’hésite pas à jouer de son charme pour s’ouvrir les portes. Les scènes sont jugées trop sur-jouées par les critiques.

On sent comme un sentiment de déchainement envers la presse de la part du réalisateur qui déclarait avoir bien pris les incidents du Festival de Cannes. Ce 24 août, il déclarait « savoir qu’il y a des journalistes à qui ça ne va pas plaire ».

Dumont, habitué à s’attaquer à la presse

Déjà en 2014 dans un numéro de Paris Match, Bruno Dumont déclarait à propos de Télévisions : « Côté fiction, ils sont complètement nases. Ce serait bien de pouvoir entrer chez les gens entre la poire et le fromage, en leur proposant des choses pas trop débiles ». A l’époque, la pilule avait déjà été mal avalée par les journalistes.

Le réalisateur semble n’avoir pas changé d’avis puisqu’il récidive sur Europe 1 à propos de journalistes : « Je ne les aime pas. Je trouve que c’est le pire qui existe en Télévision » ; et il continue « ils sont aseptisés, bien-pensants, bienséants. Je ne supporte pas cette espèce de ton, cette espèce de représentation des choses très puritaines, très morales. »

Le réalisateur s’attaque vertement aux journalistes des chaînes publiques. Pour lui, les chaînes comme CNews et LCI sont plus libres dans le traitement qu’ils font de l’information. On sent clairement que ce sont les journalistes qui travaillent dans le service public qui l’agacent au plus haut point. Il déclarait que France Télévisions n’est pas vrai et représente le pire qui existe en télé.

Malgré ses nombreux détracteurs, le film France a tout de même été nominé au dernier Festival de Cannes. Même s’il est reparti bredouille de Cannes, c’est déjà un exploit de participer à la compétition. Sur le site Allociné, le film récolte une moyenne de 3,2/5 ce qui n’est pas mal pour un film qui suscite autant de controverse.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / People / Bruno Dumont tacle violemment les journalistes de France Télévision, il « ne les aime pas » !