Britney Spears reprend l’une de ses chansons en espérant faire le buzz !

Toutes les stars y vont de leurs petites déclarations, afin d’inciter leur public à rester chez lui le temps de l’épidémie de coronavirus.

Plutôt discrète jusqu’ici en ce qui concerne la crise du Covid-19, semblait plus préoccupée par le choix de ses selfies quotidiens sur . Alors que certains fans s’inquiètent d’ailleurs de la voir poster des contenus qu’ils estiment « bizarres », cette dernière a décidé d’apporter sa pierre au fameux hashtag #StayHome.

View this post on Instagram

🌸🏖🌸

A post shared by Britney Spears (@britneyspears) on

Britney Spears réécrit « Baby one more time »

Il faut bien l’avouer, Britney Spears a eu une idée de génie, en modifiant les paroles de son premier tube légendaire « Baby one more time ». Manifestement, la quarantaine imposée aux États-Unis a inspiré la jolie blonde mardi 7 avril, notamment en ce qui concerne un passage précis de sa chanson.

Alors qu’elle chante normalement ‘my loneliness is killing me’, c’est-à-dire ‘ma solitude me tue’, la chanteuse de 38 ans a trouvé plus approprié de transformer ces quelques mots du refrain, en ‘my loneliness is saving me’, soit ‘ma solitude me sauve’.

Pour appuyer son propos, Britney Spears a accompagné son message d’une petite illustration, représentant l’écolière du clip de la chanson. Celle-ci tient une bouteille de gel hydro-alcoolique pour l’occasion, ce qui peut paraître cocasse compte tenu du contexte. En plus de ce post tout à fait incongru, l’idole de toute une génération s’est fendue d’un joli message de remerciements, à l’attention des professionnels de santé et des soignants.

View this post on Instagram

GOD BLESS YOU ALL !!!!!

A post shared by Britney Spears (@britneyspears) on

Le message politique polémique de Britney Spears

Nombreuses sont les personnes à avoir pris conscience des problèmes de notre monde depuis le début de l’épidémie de coronavirus, qui n’épargne au passage aucune zone géographique ni aucun pays. Dans ce mouvement de déclarations politiques engagées, on retrouve Britney Spears, qui semble devenir une adepte du communisme (si l’on en croit les mauvaises langues bien évidemment).

  • Dans un message remarqué sur Instagram, la chanteuse appelle à une redistribution des richesses, quitte à faire une grève générale pour y parvenir.
  • Une déclaration d’autant plus étonnante qu’il y a presque 20 ans de cela, la princesse de la pop soutenait ouvertement le président George W. Bush, pas vraiment réputé pour être un fervent adepte du « partage des richesses » prôné par la star aujourd’hui.
  • De nombreux fans ont fait savoir que certains tubes de Britney Spears, comme « Toxic » ou « Gimme More », feraient en fait l’apologie des idées gauchistes de la chanteuse.

Bref, une polémique qui n’a pas vraiment lieu d’être, mais l’ancienne star de Disney n’est plus vraiment à un scandale près.

Comme c’est le cas pour toutes les stars du monde entier, Instagram est l’application favorite pour réussir à capter l’attention des fans. Certains comme ont carrément lancé des Live avec des émissions pour tenter de distraire les internautes. Britney Spears propose seulement des clichés de son quotidien à plus de 23 millions d’abonnés qui semblent être conquis.


Adeline Laisne

Adeline Laisne

Passionnée par l'écriture et les nouvelles technologies, le métier de rédactrice web a été pour moi une révélation ! Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people, française mais aussi internationale.