À 7 mois des élections présidentielles de 2022, la liste des candidats ne cesse de s’allonger !

La présidentielle de 2022 s’approche et les annonces de candidatures se multiplient. Près d’une trentaine de figures ont déjà affiché clairement leur intention de participer au prochain scrutin présidentiel. De même, d’autres déclarations sont attendues comme celle de l’actuel locataire de l’Élysée, Emmanuel Macron.

La pré campagne électorale pour la prochaine présidentielle semble bien embarquer. L’intérêt pour l’Élysée devient de plus en plus grand. Elles sont nombreuses, ces personnalités qui ont déjà annoncé leur souhait de s’installer à l’Élysée à l’issue de la présidentielle de 2022. Depuis quelques semaines, le rythme des déclarations de candidature est plus accéléré. D’autres préfèrent laisser planer le doute encore.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

Emmanuel Macron prend son temps

Le de la République n’a pas encore déclaré sa candidature, mais nul ne doute de ses intentions. En juin, Emmanuel Macron avait indiqué qu’il est encore trop tôt pour annoncer une candidature.

Cependant, au regard des récents déplacements effectués par le chef de l’État avec l’engouement organisé autour, tout porte à croire que l’homme est déjà en campagne pour sa réélection. Une démarche sévèrement condamnée par ses opposants.

La gauche se cherche

Le premier secrétaire du Parti Socialiste, Olivier Faure envisage d’organiser une primaire à l’interne à un ou à deux tours selon le nombre de candidats. Sur la ligne de départ pour cette primaire, sont annoncés Pierre Larrouturou, fondateur de Nouvelle Donne, l’ancien Stéphane Le Foll ou encore celle qui fait figure de la favorite actuellement, Anne Hidalgo qui est la maire socialiste de Paris.

L’ancien de Hollande Arnaud Montebourg est également annoncé dans cette course. L’homme officialisera sa candidature le 4 septembre 2021 à Clamecy.

Extrême gauche déjà située

À l’extrême gauche, l’horizon semble déjà s’éclaircir. Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France insoumise a déjà annoncé sa candidature depuis novembre 2020. Après deux tentatives, l’ancien socialiste veut être de la partie à nouveau en 2022.

De même, le Parti communiste français a déjà investi Fabien Roussel comme candidat. Après avoir raté les rendez-vous de 2012 et 2017 en soutenant la France insoumise, cette formation préfère tenter l’aventure seule en 2022.

Pour une troisième fois, Philippe Poutou sera également sur la ligne de départ sous la bannière du nouveau parti anticapitaliste. De même que Nathalie Arthaud qui a été quant à elle choisie par la lutte ouvrière.

Les écologistes déjà fixés

Chez les écologistes, le calendrier de la primaire est déjà connu. Le premier et le second tour se tiendront respectivement du 16 au 19 septembre et du 25 au 28 septembre 2021. Cinq candidats se sont déjà déclarés pour cette primaire. Il s’agit de Sandrine Rousseau, Eric Piolle, Yannick Jadot, Delphine Batho et Jean-Marc Governatori.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Juvin (@philippe.juvin)

La droite dans le flou

À droite, c’est l’ambiguïté totale avec une primaire dont l’organisation reste encore incertaine. Toutefois, on compte déjà 6 candidats, dont 5 sont favorables à une primaire. Il s’agit de Valérie Pécresse, Philipe Juvin, Eric Ciotti, Michel Barnier et Dénis Payre. Seul Xavier Bertrand n’est pas favorable pour le principe d’une primaire.

Extrême droite au complet

Plusieurs noms à l’extrême droite ont déjà déclaré leur candidature. En premier rang, on retrouve Marine Le Pen. La présidente du RN sera dans la course pour une troisième fois. Elle doit compter avec Nicolas Dupont-Aignan, Florian Philippot et Eric Zemmour. Plusieurs autres candidatures indépendantes ou issues des micro-partis ont été aussi annoncées.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Politique / À 7 mois des élections présidentielles de 2022, la liste des candidats ne cesse de s’allonger !